Actualités

Permalink to Commémoration du génocide des Arméniens : minute de silence en hémicycle du Conseil Régional

Commémoration du génocide des Arméniens : minute de silence en hémicycle du Conseil Régional

A la région

minute de silence 27 maiC’est avec une grande humilité et un profond respect pour la mémoire des victimes que j’ai ouvert ce matin la journée régionale de commémoration du génocide des Arméniens.

Il m’a semblé particulièrement important que la Région Île-de-France participe à la commémoration du centenaire de ce traumatisme, en tant que première Région d’Europe d’abord, mais également parce qu’elle accueille une importante population arménienne ou d’origine arménienne. Ainsi, l’histoire des Arméniens est aussi une histoire francilienne, et c’est à ce titre que la Région doit exercer son devoir de mémoire à l’endroit des franciliens d’origine arménienne.

Les nombreuses associations franciliennes qui se mobilisent chaque jour pour faire parler cette histoire, et contribuent à forger les conditions d’un «vivre ensemble» à un moment où notre société se questionne et se divise, sont soutenues par la Région dans leurs actions d’éducation, de débat et de dialogue des cultures.

Avec l’EGAM et l’association Evropa Film Akt mais aussi le Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France, UGAB Europe et l’ensemble des représentants de la société civile, des élus régionaux et des représentants des autorités arméniennes qui ont répondu présents, c’est avec une certaine émotion que nous avons ce matin respecté en hémicycle une minute de silence pour la mémoire de tous ceux qui ont disparu en 1915, tous ceux qui incarnaient la culture, la vitalité, l’idéalisme et l’esprit démocratiques des Arméniens.

Si la question de la reconnaissance et de la lutte contre le négationnisme, qui seront au cœur des débats menés lors de cette journée, est une réalité désormais en marche, des étapes doivent encore être franchies pour le rétablissement de cette vérité historique. Et c’est à travers la société civile et son action envers la jeunesse, et main dans la main avec les organisations turques, que nous pourrons y parvenir.

Alors que ce 27 mai sera aussi un hommage à quatre héros de la Résistance qui feront aujourd’hui leur entrée au Panthéon, nous devons plus que jamais nous souvenir de l’importance de la transmission de la mémoire et des valeurs qui sont les nôtres pour mieux vivre ensemble.


Galerie Photo

img_6972 02-02-2015-signature-pamu-01-reduite 140325-casablancapdtmaire-810x1024 antana mancera_huchon_romero signature-de-la-convention-avec-santiago americana coderre-et-vp iris-vp-tribune-3 iris-vp-tribune-2

Twitter

Suivez-moi sur Facebook