Actualités

Permalink to Adoption d’un Plan d’Urgence Régional pour l’accueil des réfugiés en Île-de-France

Adoption d’un Plan d’Urgence Régional pour l’accueil des réfugiés en Île-de-France

A la région

Conseil RégionalFace à la crise des migrants qui touche l’Europe et l’ensemble de notre territoire, et afin d’accueillir avec humanité et efficacité les femmes et les hommes se réfugiant sur notre territoire, la majorité de gauche au Conseil Régional a voté ce matin un Plan d’Urgence Régional pour l’aide aux réfugiés et aux migrants.

Il prévoit de mobiliser les structures et les outils régionaux et permettra d’affecter dès le mois d’Octobre des moyens exceptionnels en investissement comme en fonctionnement. La Région développera ainsi les capacités d’hébergement d’urgence et de logement mais financera aussi des projets d’accès au soin, d’aide alimentaire, d’accès au droit et à l’hébergement, d’accompagnement psychologique et d’interprétariat.

Et puisque nous sommes dans une situation d’urgence, la Région met en œuvre ces dispositifs de manière immédiate : les porteurs de projets devront déposer leurs demandes avant le 1er octobre 2015 sur le lien suivant : http://www.iledefrance.fr/aides-refugies-fonctionnement

A l’heure où nos voisins européens autorisent l’emploi des armes contre les réfugiés, et quand d’autres ferment leurs frontières, notre réponse se devait d’être à la fois urgente, solidaire et résolument européenne.

Les franciliens scrutent aujourd’hui la capacité de l’Europe, de nos Etats Membres, à mettre en œuvre un accueil digne des réfugiés dans nos régions. C’est la moralité, la responsabilité politique, et l’avenir de l’association de nos 28 Etats qui est en jeu.

En tant que Région européenne, nous disposons alors d’un outil symboliquement fort et budgétairement conséquent pour réduire les inégalités territoriales: les fonds structurels européens.

C’est pourquoi, dans la perspective de multiplier l’effort de solidarité dont la Région fait preuve à travers ce Plan d’Urgence Régional Réfugiés – Migrants, nous avons souhaité pouvoir utiliser une partie de ces crédits européens, sur le territoire francilien, pour répondre à l’urgence.

Nous entreprenons dès aujourd’hui les démarches auprès de la Commission visant à procéder à des transferts de crédits en ce sens. Notre ambition est de lancer dans les prochaines semaines un appel à projet spécifique visant des actions d’investissement et de fonctionnement pour l’accueil des réfugiés en Île-de-France, grâce aux fonds européens.

Alors que l’urgence de cette crise humanitaire aurait dû rassembler tous les humanistes élus dans notre assemblée régionale, le groupe de Madame Pécresse, mettant en lumière son désaccord avec l’UDI, a refusé de soutenir ce Plan d’Urgence Régional. L’indifférence et l’élitisme ne sont pas des valeurs franciliennes. Avec Claude Bartolone, nous soutiendrons toujours une Île-de-France plus humaine et donc solidaire.


Galerie Photo

img_6972 02-02-2015-signature-pamu-01-reduite 140325-casablancapdtmaire-810x1024 antana mancera_huchon_romero signature-de-la-convention-avec-santiago americana coderre-et-vp iris-vp-tribune-3 iris-vp-tribune-2

Twitter

Suivez-moi sur Facebook